Publié le

Compte rendu de l’AG d’OdADI France

Compte  rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire 2016 d’OdADI-F

LYON le 18 mars 2017

?

Étaient présents : Béatrice BERNARD, Thérèse BILLARD, Monique BOURGEOIS, Marie Agnès ROCOLLE, Marie Pascale HAPETIAN, Martine  et Philippe JULLIEN, Marie Thérèse PUJO, Françoise ROCOLLE.

Excusés : Jean AUMAITRE, Christian BERNARD, Mathilde BERNARD ERRAOUI, Agnès MARTEAU D’AUTRY, Monique DELIAU, Danielle et Sylvie LABBE, Patrick LAURENDEAU, Matthieu MAST, Monique NICOLAS, Monique RANGUIS, Renée RIES, Annette SASSI, Gabriel THEVARD, Danièle VERCHERE.

 

 

Ouverture et Mot d’accueil par la présidente  La présidente après les salutations d’usage ouvre l’Assemblée Générale à 14h30. Elle remercie le comité FSCF du Rhône qui nous accueille dans ses locaux, les membres présents  et principalement Béatrice et Christian BERNARD qui ont organisé notre accueil.

 

Approbation du Procés Verbal de l’assemblée générale 2015 qui a eu lieu le  février 2016 à Grigny (69)

Le procès-verbal est voté à l’unanimité.

 

Le rapport moral est présenté par la présidente.

La présidente dit son mal être de ne pouvoir aider plus OdDADI-F pour des raisons personnelles, elle se pose la question de savoir si nous devons continuer et si oui de quelle façon ? De belles choses se font, les malgaches ont besoin de nous, l’association lui tient à cœur mais elle voudrait que chacun lui donne son avis. Sur demande de Françoise Rocolle, elle précise que si elle ne se sent pas légitime (elle ne connait pas Madagascar), si quelqu’un veut la place, elle ne sera pas fâchée, mais sinon elle continue.

.

Plusieurs membres nous ont interpellés, ils ont été surpris de recevoir des mails d’un appel à adhérer de l’association « Femmes en action » et le regrettent, ils constatent également que le site « OdADI-F » renvoie sur cette même association même si elle travaille dans le même sens que nous. Il est dommage de puiser dans un panier pour mettre dans l’autre, il vaudrait mieux chercher des personnes autres ! OdADI n’en aurait que plus d’aides !

La présidente profite de l’occasion de l’assemblée générale pour remercier la FSCF de permettre la vente d’artisanat tous les ans lors de son congrès ou de ses  assises de printemps.

Le rapport moral est voté à l’unanimité.

 

 

Le rapport d’activités est présenté par la secrétaire.

  1. Nous sommes passés de 21 adhérents en 2014, 41 en 2015 et 50 en 2016 ! Nous continuons donc à progresser. Si nous n’avons pas encore atteint l’objectif fixé il y a 3 ans nous avons doublé ce qui n’est pas si mal ! Toutefois pas de triomphalisme, il faut vraiment que nous arrivions à 60 si nous voulons être surs de pouvoir tenir nos engagements vis-à-vis d’OdADI.
  2. Nous avons signé une convention de partenariat avec OdADI.
  3. Distribution de triptyques d’ODADI-F et flyers pour huiles.
  4. Don aux assises de printemps de la FSCF en mars 2016
  5. Vente d’artisanat et d’huiles  lors de manifestations diverses par les Bernard (vide greniers, marché aux fleurs, marché de Noël, vente au comité d’entreprise)Thérèse Billard, Marie-Agnés Rocolle, Marie-Pascale Hapetian, Marie-Thérèse Pujo et Martine Jullien (stand à l’occasion d’une brocante sur le village de Longeville en Barrois, en avril 2016, stand à l’occasion de la fête des épouvantails au village de Longeville en Barrois, stand au congrès national annuel FSCF en novembre 2016 au Mans, dons aux Assises de printemps FSCF en mars 2016)
  6. Article de présentation d’ODADI et du projet apiculture dans le journal « les Jeunes », journal de la FSCF en juin 2016 et dans sport culture actualité et dans l’Essor du Rhône ;
  7. Visite à leurs frais de plusieurs membres sur le site de Patrakala en octobre 2016 qui a permis de mieux se rendre compte de l’avancée des projets (notamment cantine, cuisine et culture) et de faire de nouveaux membres pour notre association. Chacun a eu à cœur de laisser de l’argent à ODADI à cette occasion.
  8. Yoann Dulac, un nouveau membre a effectué et gagné un concours dans son entreprise.  Le but de ce concours était de faire gagner une association humanitaire. L’argent (1000) a donc été versé à OdADI-F pour financer l’achat de vaches pour le centre Patrakala.
  9. Marie Agnés Rocolle et Marie-Thérèse Pujo  se sont renseignées pour un micro-projet selon ce qui avait été décidé lors de notre dernière AG. Cela n’a pas abouti.
  10. Le projet AMP « apiculteurs » monté par Myriam De Groote pour lequel OdADI-F a signé une convention a abouti à l’obtention de 5000€; Notre seule obligation était de verser 800€ à OdADI en plus des 5000€.    Des dons nous ont été versés pour ce projet également. Les ¾ ont été versés, il faut maintenant qu’OdADI fasse un rapport  afin que nous touchions le dernier quart. La secrétaire doit voir avec Myriam  ce qu’il convient de faire pour la fin du projet.

Le rapport d’activités est  adopté à l’unanimité.

 

Le rapport financier  est présenté par la trésorière.

La cotisation annuelle reste fixée à 35€ par personne ou par couple. Le budget est établi pour la période : Février 2016-février2017.

A noter que 800€ ont été versés pour le projet des apiculteurs.

 

La secrétaire a profité du voyage à Beorana pour emporter 2000€ de la part de l’association (1300€ pour les enfants et les femmes et 700€ ont été pris sur notre dotation pour payer les réparations qui ont être effectuées sur le 4/4 suite à un accident de la route) et versé le fruit de la vente des huiles qu’elle a effectuée tout au cours de l’année soit 930€, un don de 50€ d’une adhérente et 200€ de vente d’artisanat soit 1180€ ce qui a évité des frais de virement. Si cette somme n’est pas passée par les comptes d’OdADI-F, l’argent a été récolté sous son égide et peut donc être pris en compte dans notre bilan.

 

Rappel : Il avait été décidé lors de notre dernière AG que : le prix du Ravintsara est de 12€ les 10ml en faisant éventuellement un rabais de 2€ aux personnes qui en achètent plusieurs bouteilles ou régulièrement. L’hélichryse et le géranium sont vendus 12€ les 10ml et les autres huiles sont vendues 8€ les 10ml. Des huiles de massage et de l’eau florale de Ravintsara sont également disponibles et vendues 15€ la bouteille.

 

La présidente va faire un courrier pour la Banque afin de présenter l’association et demander l’exonération des frais de virement. (39€40 soit 65 repas pour les enfants malgaches en moins à raison de 0.60€ par repas)

 

 

Le rapport financier est voté à l’unanimité moins une abstention

 

 

Le budget prévisionnel  2017 est présenté. Ce budget est établi selon le souhait d’ODADI.

Le budget prévisionnel est voté à l’unanimité.

 

 

Projets 2017 :

Béatrice BERNARD: – Des chœurs pour Madagascar : Un concert par 2 chorales qui viendraient chanter (Grigny et Villars), il reste à trouver une salle gratuite si possible, il y aurait une buvette. – Un dentiste a arrêté son activité et Béatrice essaie de faire envoyer le matériel soit à Madagascar soit aux Comores.

 

Philippe JULLIEN: essaie par le biais du Routard de faire connaître notre association et de diriger les personnes intéressées par un voyage à Madagascar vers un chauffeur connaissant bien OdDADI…………….

 

Elections : Pas d’élections cette année.

 

L’ordre du jour étant épuisé l’assemblée générale est clôturée à 16h30.

 

La secrétaire, Martine JULLIEN

Publié le

Voyage d’OdADI France en octobre 2017

Le centre Patrakala.

Il y a 10 ans tout juste (en octobre 2007)  nous sommes allés la-bas pour la première fois. OdDADI-F venait d’être créé. Notre première action avait été l’achat d’un 4/4 pour permettre la communication entre le centre et le reste du monde, puis ce fut l’achat de timbales, d’assiettes et de couverts pour la cantine des enfants scolarisés. Il y avait à cette époque un seul bâtiment, aujourd’hui, c’est vraiment un centre avec son bâtiment technique, son foyer, sa cuisine, son réfectoire, sa distillerie, sa réserve pour le séchage des feuilles, des ruches.

Que de travail accompli par l’équipe d’ODADI sous l’égide d’Eulalia notre amie malgache! Tout cela s’est fait grâce à plusieurs associations dont OdDADI-F qui aide plus particulièrement pour les repas de la cantine pour les enfants, les apiculteurs, les femmes (l’achat de matériel pour la couture), ainsi que pour le salaire de l’animatrice du foyer.

Ce travail commence a porter ses fruits puisque les femmes commencent à se mettre en association afin de se gérer elles même.

Notre association est petite certes mais les petits ruisseaux font les grandes rivières!

odadif

.

Vous pouvez adhérer (35€ par an, qui serviront à financer les repas des enfants) ou verser un ou des dons de manière ponctuelle ou plus régulier. Adressez vos chéques à la trésorière: Thérèse BILLARD, 7 place J.B Clément 94270 Le Kremlin Bicêtre, une reçu fiscal vous sera adressé.

cantine

Publié le

Rapport Assemblée Générale OdADI France

Lors de notre assemblée générale à Lyon, le rapport moral de la présidente et le rapport d’activités de la secrétaire ont été approuvés à l’unanimité ainsi que le bilan financier de la trésorière. D’autre part, plusieurs membres ne répondant plus aux convocations et ne réglant plus leurs cotisations ont été remplacés.

Nous avons depuis signé une convention de partenariat avec ODADI (Madagascar) et Myriam, notre petite nouvelle, secrétaire adjointe, a fait des demandes de subvention pour des micro projets. En effet, après la construction de la cuisine, nous souhaiterions aider ODADI à faire une case de santé sans oublier la cantine pour les enfants, la formation des femmes, l’agriculture etc.

 

Le centre PATRAKALA géré par ODADI diversifie ses huiles essentielles: en plus du Ravintsara, il nous propose maintenant des huiles essentielles de Niaouli, de Psiadia, de Citriodora et d’Hélichryse. Vous pouvez en demander auprès de la secrétaire:

Martine JULLIEN,
2 rue de la Praie
55000 Longeville en Barrois
martinette50@orange.fr

ou encore sur odadifrance@hotmail.com

Article rédigé par Martine JULLIEN, secrétaire générale d’OdADI France

Publié le

Retour de Myriam et Zébu OdADI France

Myriam est rentrée de Beorana le 3 février 2015. Après 3 mois passés la-bas à travailler avec l’équipe d’ODADI et en particulier avec Eulalia pour rechercher des fonds et des débouchés pour nos huiles essentielles, son retour en France est .. frileux. Elle n’arrive pas à se réchauffer. Elle est rentrée avec de l’artisanat à vendre au profit de l’association ODADI bien sur. Elle sera parmi nous à l’assemblée générale et vous pourrez lui poser ainsi toutes les questions que vous voudrez.

D’autre part, plusieurs personnes ou groupes avaient acheté des zébus il y a deux ans. Aujourd’hui, ces PEZ n’ont pu être récupéré auprès de ZOB, cette association basée à Antsirabe ayant eu quelques soucis avec les autorités malgaches. Aujourd’hui, les comptes sont débloqués et Eulalia va se rendre à Antsirabe adin d’essayer de récupérer le prix de ces 4 zébus soit 1200€. Les propriétaires ayant en effet d’en faire don à ODADI! Croisons les doigts pour que cela marche.

Article rédigé par Martine JULLIENn secrétaire générale d’OdADI France.

Publié le

Des nouvelles d’OdADI France

Actuellement, Myriam, une jeune française oeuvre pour nous à ses frais à Madagascar afin d’essayer de trouver des débouchés pour l’huile essentielle de Ravintasara qu’ODADI produit. Elle nous lance un appel vibrant. En effet, les bailleurs de fonds qui finançaient les actions d’ODADI jusqu’à présent estiment que l’association doit maintenant se débrouiller seule et cessent d’apporter leur aide financière. Aussi ODADI n’a plus que nous pour les aider à financer leur programme d’émancipation des femmes, l’école et surtout la cantine scolaire. Il est donc urgent de nous mobiliser si nous voulons que ce programme là puisse continuer. Nous devons aider à payer le salaire de l’animatrice, ainsi que les 2 (ou 3 ) repas par mois pour les enfants scolarisés. Mobilisons nous pour trouver des adhérents à notre association, vendre de l’huile de ravintsara ou récupérer des dons. Il y a urgence!
Lors du congrès national , à Saint Etienne, et du congrès départemental du Lyonnais de la Fédération Sportive et Culturelle de France, fin novembre, nous avons tenu des stands qui nous ont permis de vendre pour 432€€ d’huile et un peu plus de 500€ d’artisanat. Le salaire de l’animatrice  est à peu prés couvert pour 2015, il reste à trouver les fonds pour la cantine!

 

 

Article écrit par Martine JULLIEN, secrétaire générale d’OdADI France.

Publié le

Retour de Madagascar OdADI-F

 

Les membres d’OdADI France sont partis à Madgascar et ont séjourné au centre Patrakala en octobre 2014.

Odadi à Madagascar bouge! La nouvelle cuisine est batie et couverte, le centre Patrakala a enfin un sol dallé. Grâce aux dons d’ODADIF en partie. Un repas par mois est servi aux enfants qui sont scolarisés. C’est peu il faudrait plus mais nous manquons cruellement de fonds. Les ruches ont été sauvées du varoa  grâce à des produits naturels faits à base de thym et 2 autres plantes dont je ne sais plus le nom. L’eau grâce à un système de béliers monte et permet l’arrosage des cultures. Les femmes viennent 2 fois par mois pour apprendre à cuisiner ou coudre ou encore se perfectionner pour l’agriculture.

Quel bonheur d’être parmi eux! Ils n’ont rien et vous donnent le peu qu’ils ont: des chansons, des rires, mais aussi du riz ce qu’ils ont tant de mal à faire pousser! Une belle leçon pour les occidentaux privilégiés que nous sommes!

 

Article écrit par Martine JULLIEN, secrétaire générale d’OdADI France.