Des nouvelles d’OdADI France

Des nouvelles d’OdADI France

Actuellement, Myriam, une jeune française oeuvre pour nous à ses frais à Madagascar afin d’essayer de trouver des débouchés pour l’huile essentielle de Ravintasara qu’ODADI produit. Elle nous lance un appel vibrant. En effet, les bailleurs de fonds qui finançaient les actions d’ODADI jusqu’à présent estiment que l’association doit maintenant se débrouiller seule et cessent d’apporter leur aide financière. Aussi ODADI n’a plus que nous pour les aider à financer leur programme d’émancipation des femmes, l’école et surtout la cantine scolaire. Il est donc urgent de nous mobiliser si nous voulons que ce programme là puisse continuer. Nous devons aider à payer le salaire de l’animatrice, ainsi que les 2 (ou 3 ) repas par mois pour les enfants scolarisés. Mobilisons nous pour trouver des adhérents à notre association, vendre de l’huile de ravintsara ou récupérer des dons. Il y a urgence!
Lors du congrès national , à Saint Etienne, et du congrès départemental du Lyonnais de la Fédération Sportive et Culturelle de France, fin novembre, nous avons tenu des stands qui nous ont permis de vendre pour 432€€ d’huile et un peu plus de 500€ d’artisanat. Le salaire de l’animatrice  est à peu prés couvert pour 2015, il reste à trouver les fonds pour la cantine!

 

 

Article écrit par Martine JULLIEN, secrétaire générale d’OdADI France.

Une réaction au sujet de « Des nouvelles d’OdADI France »

  1. ce WE des amies ont tenues un stand sur une fête au village: 50€ pour Odadi et la FIHEZAMA (fédération sportive malgache parrainée par la FSCF); C’est peu mais les petits ruisseaux font les grandes rivières!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *